Vos questions sont entre de bonnes mains

Champignon lignivore

Partager
Envoyer par email

La mérule ou mérule pleureuse appartient à la famille du champignon lignivore.

Champignon lignivore : issu des forêts

Avant de s'attaquer aux maisons, la mérule émerge dans les forêts, comme un champignon classique.

Un champignon se compose d'un ensemble de cellules qui se nourrissent en absorbant les molécules organiques directement dans leur milieu naturel.

Parmi les nombreux champignons existant dans la nature, certains se nourrissent du bois des arbres, lorsqu'ils sont humides et occasionnent leurs décompositions : ce sont les champignons lignivores.

Dans cette famille, certaines espèces causent davantage de dégâts que d'autres, c'est le cas de la pourriture cubique.

Maisons touchées : un taux d'humidité important

Le champignon lignivore se caractérise par ses attaques sur le bois humide (ligneux). Il le dévore jusqu'à sa décomposition totale.

Le champignon lignivore prospère :

  • dans les forêts (bois naturel),
  • dans certaines habitations (bois d'œuvre).

Il se nourrit à la fois ou seulement de :

  • cellulose (à l'intérieur),
  • lignine du bois (à l'extérieur).

Pour arriver dans une habitation et attaquer le bois, le champignon lignivore a besoin :

  • d'un taux d'humidité dans le bois atteignant 22 % pour la mérule,
  • d'un taux d'humidité dans le bois supérieur à 40 à 50 % pour les autres espèces.

À noter : la mérule est le champignon lignivore qui prospère le plus facilement, c'est le champignon lignivore le plus fréquent.

Types de champignons : selon la pourriture occasionnée

La désignation d'une espèce de champignon lignivore ne se base pas sur une classification spécifique ni sur son apparence physique, mais sur les dégâts qu'il occasionne sur le bois, en l'occurrence, la pourriture.

La dégradation du bois due à un champignon lignivore présente trois formes variables :

LES 3 FORMES DE POURRITURE DUES AU CHAMPIGNON LIGNIVORE

Catégories Signes Champignons en cause Processus de dégradation du bois
Pourriture fibreuse Traces blanches sur du bois. Polypore des caves, pycnoporus, collybia.
  • Le champignon lignivore se nourrit à la fois de la cellulose et de la lignine du bois.
  • Cette dégradation simultanée développe une maladie du bois appelée « maladie cryptogamique du bois » :
    • une couleur claire commence à apparaître,
    • la fibre du bois se casse en petits morceaux,
    • la résistance mécanique du bois se brise.
Pourriture molle Lorsque le doigt posé sur le bois s'enfonce dedans sans peine. Chaetomium globosum
  • Chaetomium globosum apprécie les températures chaudes et les sels minéraux.
  • Il atteint l'arbre par l'eau et la terre, il choisit le plus souvent des arbres feuillus : l'arbre doit comporter un taux d'humidité de plus 50 %.
  • Il se nourrit uniquement de la cellulose du bois à l'intérieur : ainsi, la pourriture ne devient visible que très tard.
  • La fibre du bois se ramollit jusqu'à perdre toute résistance mécanique.

Attention ! La pourriture molle peut faire de gros dégâts avant de devenir apparente.

Pourriture cubique ou sèche Coloration brune et découpage du bois en forme de petits rectangles. Mérules, coniophore des caves, lenzite des poutres, gloeophyllum trabeum.
  • Le champignon se nourrit de cellulose.
  • Pour l'atteindre, il synthétise les radicaux libres contenus dans le bois
  • Cela occasionne la casse de la couche lignine (en forme de petits rectangle)

À noter : une fois débarrassé du champignon, l'arbre se reconstitue de lui-même.

Les 3 familles de champignons lignivores

Le tableau ci-dessous détaille les différentes formes de champignons lignivores :

LES CHAMPIGNONS LIGNIVORES

Types Noms Caractéristiques
Pourriture fibreuse Le polypore des caves (Donkioporia expansa). Champignon blanc et dur qui grandit dans les milieux chauds, très humide et obscurs : il s'attaque aux résineux.
Le pycnoporus. Champignon orange et arrondi.
Le collybia (les collybies). Champignon sur pied à la chair tendre, dégage parfois un mucus comparable au savon.
Pourriture molle Le chaetomium globosum. Organisme microscopique de forme chevelue.
Pourriture cubique Les mérules. -
Le lenzite des poutres (Lenzites sepiaria). Connu pour se développer sur les barrières et les bois verticaux, ce champignon a une apparence jaune et sombre : il s'installe durablement sur le bois, même si celui-ci sèche.
Le gloeophyllum trabeum. Forme une pourriture brune, en particulier dans les forêts de conifères, il peut également entrer dans les habitations.
Le coniophore des caves (Coniophora puteana).
  • Organisme jaune et blanc souvent confondu avec la mérule, mais plus rare en raison de ses besoins en eau.
  • Se compose de deux parties :
    • une partie dans cavité du bois,
    • une partie en surface.

Nous pouvons si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs spécialistes de mérule. Ils pourront vous proposer un devis gratuit et sans engagement.

Demander un devis

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
olivier delmas-leguéry

responsabilité civile, construction, immobilier ..

Expert

laurent selmo

artisan

Expert

alain-michel burtin

agent immobilier | cabinet am burtin

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.